Mon châle Lonely Tree

Vous souvenez-vous de ce superbe châle que je voulais tricoter pour le 21ème défi du ch@t dont le thème était « feuille« . J’avais lancé ce thème dans l’espoir de le réaliser enfin, mais un châle n’est pas un projet de dernière minute…

Pour tout vous dire, c’est en 2013 que j’ai eu un gros coup de coeur pour lui. Les superbes photos qui mettent bien en valeur le motif des feuilles y sont pour beaucoup. J’aime le petit look rétro de la dentelle et son graphisme.

Longtemps, j’ai hésité sur la couleur. L’évidence était dans le joli marron glacé des écheveaux de Cindy de Mon Sheep Shop (devenu Ma Petite Laine Boutique). J’y ai tout de suite vu ce superbe Lonely Tree, et puis, impossible d’être déçue si je garde la même teinte que l’original.

J’ai emmené les 2 écheveaux de PP Plump sport en coloris tourbe (300m) et des aiguilles à tricoter n° 5 dans ma valise, et l’aventure du Lonely tree pouvait commencer.

Le fil est très joli et très doux. Il était bien agréable à tricoter même en été. Il est composé de 80% de mérino superwash. Petite parenthèse, j’ai décidé de ne plus acheter de fil superwash et de privilégier une traçabilité complète et clairement affichée. C’est assez difficile à trouver chez les teinturières (j’ai du mal à dire teigneuses, mais vous l’avez compris, je parle de la teinture artisanale de la laine qui donne de magnifiques couleurs). Je ne les connais pas toutes (il y en a de plus en plus qui exercent avec talent) mais je sais qu’Imogene de Big Bad Yarn est totalement dans cette démarche, alors je surveille ça de près, et je n’ai pas trouvé plus éthique que Lily Neige. Si vous en connaissez d’autres, je suis preneuse mais il faudra que je tricote mon stock assez bien fourni quand même. Fin de la parenthèse.

J’ai été très surprise par la facilité de ce modèle. En 2013, je ne comprenais rien de rien aux explications. Avoir tricoté quelques châles depuis m’a permis d’en comprendre la construction et la logique. Ce modèle est symétrique et se tricote du haut vers la pointe. Il m’aura fallu 4 jours et moins d’un écheveau pour le terminer. Le souci est que je le voyais bien plus grand. J’aime les châles enveloppant et là, il était franchement court même en le bloquant. Je n’ai pas hésité une seconde à poursuivre mon tricot avec le deuxième écheveau. Il me faudra 7 jours de plus pour le finir.

C’est vrai que le châle original est assez court sur les épaules

Monk, qui sommeille toujours dans un petit coin de mon cerveau, a eu du mal avec le motif central qui ne tombe pas juste sur le motif de la feuille. Avec tous les jetés du diagramme, je me suis bien gardée de transformer quoi que ce soit de peur de modifier la forme du châle. C’est une véritable épreuve de retrouver toutes ses mailles quand on défait un rang, sans compter qu’ils deviennent de plus en plus long à tricoter. Alors quand j’ai décidé de l’allonger, j’ai juste répété la dernière partie du diagramme. En fin de parcours, le motif est bien assimilé pour continuer sans souci particulier. Cela a donné des feuilles centrales plus petites que les précédentes, mais avec un motif plein. En photo, vous allez comprendre…

Avec la chaleur étouffante de cette semaine, le blocage a été rapide. Pour celles qui l’ignorent, bloquer consiste à faire prendre un bain au châle, l’essorer en le pressant doucement et le faire sécher en le tendant pour lui donner sa forme finale. Je n’ai pas de jardin, mais j’ai la chance d’avoir un balcon. J’ai passé une ficelle dans les jours de la bordure. J’ai mis des pinces aux extrémités pour ne pas qu’il glisse et le l’ai tendu. Le poids de l’eau étire les mailles et revèle le motif.

En fond, grand soleil et herbe brûlée par la sécheresse de l’été…

J’ai veillé à garder suffisamment de fil pour tricoter les 8 rangs + le rabattage des mailles avec les picots, et je trouve que je m’en suis bien sortie.

J’ai bien tenté de convaincre mon mannequin vedette de faire des photos dignes de celles du tuto, mais la canicule a eu raison de sa motivation. A peine enroulé autour du cou, Monsieur Chien s’est allongé et n’a plus voulu bouger. Le message était clair ! Je vous rassure, je n’ai pas insisté plus de 20 secondes avec les 31° dans l’appartement et son air dépité. La photo est juste pour celles qui se languissent de revoir mon toutou dans mes billets.

Fichue canicule !

J’ai filé retrouver mon spot favori sur un autre balcon, juste avant que l’orage n’éclate pour mon plus grand bonheur.

Il fait maintenant 210 cm d’envergure et 94 cm de hauteur.
châle côté pile avec les feuilles en mailles endroits
châle côté face avec les feuilles en mailles envers

Je suis désolée pour ce billet à rallonge, mais tout est encore frais dans ma tête, et si je voulais le recommencer, j’aimerais pouvoir retrouver mes infos. Le billet de Gahonali, ici, m’a été bien utile aussi.

Il restait une petite bobine de fil et j’ai tricoté une pochette pour protéger mon téléphone qui aime jouer les cascadeurs.

Les températures ont baissé et la pluie est enfin venue. Nous allons pouvoir ressortir les encours tricot abandonnés durant ces quelques jours de canicule. En 4 quatre jours, l’herbe brûlée cède déjà la place à des brins verts, j’espère que cela va durer. Il n’en faut pas plus pour que Monsieur Chien retrouve le sourire et accepte de se cacher de l’orage dans mon châle.

Bel été à vous toutes et à vous tous, et prenez soin de vous.

A bientôt


42 réflexions sur “Mon châle Lonely Tree

    1. Merci beaucoup Madame ! 🙂 Effectivement, le chien aime beaucoup mais je n’ai fait que lui prêter le temps de la photo. n est d’accord, il est pour moi ce châle ?! Monsieur toutou a déjà une jolie fourrure 😉

  1. Je suis 100% love de cet article 😍… J’adore ce châle que je suis incapable de réaliser, ce motif ce fil, sa couleur 💕… Je suis aussi d’accord avec toi pour le moment chez moi il n’y a que lily neige et ma copine du jardin des fibres à qui je fais confiance niveau tracabilité du fil… Pour ma part je n’ai toujours pas repris le tricot, je continue de faire des doudous pour le moment 😊… Bon dimanche et plein de bisous

    1. Oh merci Béa !! Pour le châle, vraiment, il est assez simple à tricoter. Je n’avais d’abord pas compris que le diagramme ne correspond qu’à la moitié. C’est pourtant écrit, mais je n’arrivais pas à visualiser le truc… Si tu as envie de te lancer, je peux t’aider. N’hésite pas à me le dire. Je ne connais pas « l’atelier des fibres » et je suis allée voir et elle a de bien beaux écheveaux. Par contre, je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations sur la provenance des fibres. La filature Fonty, si elle a une activité de qualité et reste sur le territoire français, n’utilise pas exclusivement de la laine française. C’est bien ce qui me désespère… être obligée de choisir entre une jolie teinture artisanale et une laine française. Bises et bon crochet !

  2. Il est magnifique.
    Tous les producteurs de laine comme Camille Pan ou Bergers Cathares font des fils non superwash à partir de laine de mouton français. Ces fils n’ont que rarement besoin d’être laves car ils retiennent peu les odeurs. Il faut les ventiler.on ne lave que s’il y a des taches. Les fils sont plus ou moins rêches voir très doux en fonction de la race des mouton.Les teinturières utilisent peu de fils français. Il faut vraiment lire de près le descriptif.

    1. Merci 🙂 ! C’est vrai que je suis heureuse de l’avoir enfin tricoté. Effectivement, les producteurs de laine française émergent de plus en plus. Je regrette vraiment que les teinturières françaises n’expriment pas plus leur talent avec cette matière à portée de main et de coeur…

    1. Merci merci Lounatine ! Il faut dire que j’en rêvais de ce châle… C’est vraiment le premier qui m’a donné envie de tricoter un châle et il restait vraiment sur ma table de chevet. Je voulais changer la couleur mais au final, je suis bien contente d’avoir garder un joli marron. Bises.

  3. Ohlala ! c’est une vraie splendeur ton châle ! j’adore ce motif , c’est un peu stressant pour moi d’envisager la dentelle au tricot … dur dur en cas d’erreur quand il faut défaire ! Tu as vraiment bien fait de le rallonger. Je garde ta méthode pour bloquer en mémoire, je découvre c’est vraiment génial comme idée ! je vais m’abonner à ton blog, je crois bien que je ne l’ai pas fait quand tu as changé de plateforme !

    1. Coucou Mamita ! La dentelle au tricot est assez simple, mais c’est vrai que récupérer les jetés quand on recommence un rang est assez stressant… Le mieux est de récupérer un rang à l’envers puisque toutes les mailles sont tricotées à l’envers. Je t’avoue que j’ai eu quelques sueurs froides quand même 😉 Merci pour ton abonnement. Bises.

  4. Il est trop beau bravo ! Surtout qu’un châle comme ça on peut vite perdre sa concentration, surtout avec les derniers rangs interminables 😅 Alors encore bravo, il est parfait, et tu as bien fait de l’allonger !

    1. Merci beaucoup Maud et bienvenue ici ! tu as raison, les derniers rangs étaient interminables… Heureusement, c’est sur la fin du châle que je maîtrise le mieux le motif 😉 A bientôt !

  5. Oui, le grand retour de Monsieur Chien !!! Il m’a fait bien rire avec sa tête enturbannée 🙂
    Ton châle est magnifique ! J’espère aussi que les températures vont vite baisser et qu’on va pouvoir un peu porter nos tricots 😉
    Bisous

    1. Monsieur Chien n’a vraiment fait aucun effort pour la première séance photo… Il fallait quand même que je partage son côté diva avec vous 😀
      Oh oui, vivement la chute des températures qu’on puisse profiter de nos tricots 😉

  6. Bonjour Coco,
    Quel bonheur cet article en ce dimanche midi. Je le trouve très complet et très bien expliqué. Je suis d’accord avec toi sur le principe qu’il est un peu petit si on ne le rallonge pas. Je trouve d’autant plus courageux de ta part de l’avoir agrandi un peu.
    La couleur automnal que tu as choisis est une merveille. Je trouve qu’il met vraiment les feuilles en valeur.
    Je suis très contente que tu te sois lancé car comme tu t’en es rendu, non seulement ce n’est pas si sorcier mais en plus ça en valait la peine.
    C’est une beauté qui te réchauffera lors des fraiches soirées d’automne…
    PS: Je découvre la boutique Lily neige avec plaisir
    PPS: Je te remercie de m’avoir cité dans ton article

    A très bientôt Coco

    1. Coucou ! C’est vrai que cela aurait été dommage de ne pas le tricoter alors qu’il me faisait rêver. Je t’avoue que c’était loin d’être gagné il y a quelques années, mais une fois qu’on a compris la construction générale du châle, ça roule ! Le motif est super agréable à tricoter. Bises et à bientôt.

  7. Oh là là Coco, tu l’as terminé et bloqué aussi!
    Bravoooo, il est vraiment sublime, cette dentelle, la couleur et la longueur, une beauté et tes photos le montrent bien.
    Je m’en souviens de ce châle quand tu nous en avais parlé et je l’avais même gardé pour le jour où le courage et l’envie de continuer d’apprendre-reprendre le tricot serait au rendez-vous hihi.
    Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre l’automne pour s’y envelopper avec monsieur chien… le pauvre, j’imagine bien que la chaleur ne lui a pas trop plu.
    Bisous doux

    1. Merci Meli ! Tu n’imagines pas comme je suis heureuse de l’avoir enfin tricoté ! Cela fait plusieurs années qu’il est sur ma liste et que j’en rêve. Aujourd’hui il est fait, à la bonne taille et avec un très joli fil. Je l’adore ! Si tu avances au tricot aussi vite et aussi bien que tu as avancé au crochet, tu ne vas pas tarder à le faire à ton tour. La première fois que je l’ai tenté, je n’avais rien compris !! Bisous et à bientôt.

  8. Ce qu’il est beau ton toutou ! Il est parfait en mannequin châle ! trop mignon !
    Il est magnifique ton châle ( et pardon, je n’ai pas compris ce qui n’allait pas 😀 C’est dimanche aujourd’hui j’ai du mal :-D)
    Et c’est vrai que cette couleur est vraiment parfaite !
    La dentelle est vraiment superbe Par contre, il me semble que tu es un brin modeste quand tu dis qu’elle est simple 😀
    Bravo pour ce magnifique châle !

    En ce qui concerne le non SW, je te rejoins. Naturellement, comme toi, il faut que je finisse mon stock mais à l’avenir, j’aimerais me diriger vers ce fil. (surtout depuis mon allergie)
    Je crois que Maison Corlène et By night font du non superwash.
    Sinon je sais que la designeuse de patron, Yarnflakes, teste et fait découvrir de nouveaux fils dans son podcast. Elle a d’ailleurs une story permanente ‘fils spéciaux’ dans laquelle elle cite quelles marques de non SW.
    Bonne fin de week end
    Bisous

    1. Merci Stéphanie ! J’ai laissé passer plus d’un mois avant de te répondre. Je n’en reviens pas ! Mon souci sur le motif est qu’au niveau de la ligne centrale, le motif des feuilles est bizarrement conçu. Pas vraiment un morceau de feuille, pas de séparation avec la feuille en-dessous… Bref, des petits fragments bizarrement dessiné. J’ai été consciencieuse et j’ai suivi le diagramme pour ne pas me retrouver avec des augmentations qui auraient modifié la forme du châle. Pour les fils, J’ai vu qu’Imogene et « Ma petite laine » (anciennement Mon Sheep Shop) avaient des bases en laine française… Top ! 🙂 Je note tes infos et j’irai voir, merci beaucoup ! Bises et à bientôt (je regarde ton podcast demain).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.