Conrad le caméléon et sa copine Bzzz

Au mois de mai dernier, j’ai découvert la dernière création de Lydia Tresselt (Lalylala) sur son compte Instagram, mon coeur a fait « BOUM » !
Vous l’avez certainement vu passer aussi, c’est une version de l’affiche du film « les dents de la mer« … Un nageur et un énorme requin dessous… Vous l’avez vu ?

J’ai filé illico presto le commander sur la boutique en ligne Etsy, ici, et j’ai profité de la commande pour acheter le kit qui me tente depuis longtemps : le caméléon Conrad….
J’ai une technique efficace pour éviter les achats compulsifs : j’attends au minimum 24 heures avant de passer toute commande pour vérifier que le coup de coeur n’est pas un simple coup de tête.
48 heures après, mon coeur battait toujours la chamade, alors j’ai validé mon panier.

Ce n’est pas le requin que vous verrez aujourd’hui…

Lydia Tresselt alias Lalylala est une incontournable dans le petit monde magique des amigurumis au crochet. Je suis admirative de son travail. Son livre « Coccinelles, insectes et papillons » aux éditions de Saxe, est un véritable bonheur.

J’ai trépigné d’impatience en attendant le colis, alors qu’il a fallu attendre quelques semaines avant de voir arriver ce Conrad.

Le modèle est très bien expliqué mais assez technique. C’était mon premier gros projet amigurumi depuis l’opération de mon index et au final, je n’ai pas pris grand plaisir à le crocheter.

Pour que le rembourrage ne soit pas visible et qu’il ne s’échappe pas, il vaut mieux crocheter bien serré. Il m’a fallu entortiller le fil autour de mes doigts pour le retenir. Pauvre fil ! Il a été torturé tout au long du projet. Résultat des courses, les mailles sont très très très serrées, et j’ai eu du mal à passer le crochet dedans. J’ai même cru à certains moments que le fil casserait.
Du coup, il est plus petit que ce qu’il devrait et la boîte à musique y entre tout juste.

Je déconseille ce modèle aux grand(e)s débutant(e)s. Il y a beaucoup de changement de couleur. J’ai horreur de couper et rentrer les fils, mais l’avantage de mon petit handicap manuel est que j’ai pris tout mon temps et que je l’ai fait au fur et à mesure de l’ouvrage.

Le caméléon se crochète en mailles XX. C’est assez tendance pour les amigurumis en ce moment. La différence est qu’on attrape le fil par le dessus, et non par le dessous… Un petit détail qui fait toute la différence : meilleure tenue et surtout moins de décalage au fur et à mesure des tours.
Toujours à cause de mon doigt, les pattes et la queue ont été des moments douloureux avec leur petit nombre de mailles La bordure des yeux n’est pas aussi régulière et jolie que sur le modèle initial. Impossible de passer l’aiguille à laine entre les mailles trop serrées.

Côté kit :
Vu mon stock de fil, je pouvais n’acheter que les explications, mais comme il me fallait la boîte à musique, je me suis fait plaisir.

Je n’ai pas regretté. Quel bonheur d’ouvrir le colis ! Les kits sont dans un sac à projet à l’effigie de l’amigurumi… Je comptais m’en servir comme pochette cadeau (la classe quand même !), mais après réflexion, je vais coudre un sac avec un joli tissu et garder les pochettes comme sac à projet. Il n’y a qu’une crocheteuse pour apprécier toute leur valeur. Une pochette en tissu fera autant plaisir pour qui ne connait pas Lalylala et je garderai un peu de ce caméléon avec moi. Etes-vous d’accord ?
Côté fournitures, les quantités sont bien dosées. Il me reste un peu de rembourrage et de fil de chaque couleur (certainement parce que j’ai crocheté TRES serré). Les marqueurs, l’aiguille à laine et les yeux de sécurité sont fournis. La boîte à musique semble assez résistante et joue l’air de « Le lion est mort ce soir« .

Le tuto est à télécharger avec un lien que l’on reçoit dans sa boîte mail. Les mails étant rédigés en anglais, je n’avais pas compris et j’avoue avoir un peu paniqué quand je n’ai pas trouvé les explications dans le kit. Je suis allée relire, et traduire, les mails reçus qui sont en anglais (merci le clic droit « traduire en français »).

Les explications sont disponibles en français et sont limpides, agrémentées de nombreuses photos pour expliquer les étapes. La construction des pattes m’a surprise et je n’ai pas réussi à les coudre comme sur les photos.

Une fois terminé, le caméléon est assez compact et la boîte à musique lui donne un certain poids. Il tient dans nos mains d’adultes et je n’imagine pas de petits enfants jouer avec. C’est plus un objet de décoration qu’un jouet, mais je l’adore. Je ne l’ai d’ailleurs pas crocheter pour un enfant mais bien pour un adulte !

Conrad est un caméléon qui ne se sépare jamais de sa copine la mouche verte. Il ne la mangera pas. Il aime trop le doux murmure de ses ailes. Conrad est un caméléon très patient. Conrad est un amour de caméléon, mais je crois que Conrad a un souci avec ses yeux qui sont pourtant de belle taille. Si la mouche Bzz se fond dans les coloris de mon rideau, Conrad en revanche est bien visible. Il ne change pas de couleur. Je lui prête mes lunettes de temps en temps pour qu’il travaille sa perception chromatique. Mais, ne lui répétez pas, je pense que l’exercice est vain…
Je suis heureuse de l’avoir enfin crocheté et je l’aime comme il est.

Avec ce caméléon si patient, je participe au défi du monde des enfants que Rachel poste tous les 15 du mois.

J’ai maintenant hâte de crocheter mon baigneur au requin…

A bientôt

Publicité

18 réflexions sur “Conrad le caméléon et sa copine Bzzz

  1. Il est tout de même trop beau et bien réussi ! Moi j’ai vraiment eu du mal avec le changement de couleurs du dos et la queue, mais dans l’ensemble le résultat est la alors la satisfaction l’emporte 😊😘

    1. Je ne suis pas une grande fan des changements de couleurs non plus, mais j’ai fait l’effort et comme tu dis, le résultat est là. Je pense que j’en ferai un autre plus tard pour au moins prendre plaisir à le crocheter. Bises !

  2. C’est rare de trouver un caméléon ami avec une mouche! Il est d’autant plus touchant. Il est beau je ne lui trouve aucun défaut même pas aux yeux . bravo

    1. Oui, le modèle est très drôle ! J’ai oublié de préciser que la mouche est au bout du fil de la boîte à musique et qu’elle se rapproche dangereusement de l’estomac de Conrad… Heureusement que l’amitié est plus forte que l’appétit ! 🙂

  3. Bravo à toi ! tu as dû « galérer » avec tes doigts. Tiens-le loin de Monsieur Chien sinon tu entendras le lion est mort ce soir chaque fois qu’il tentera d’aboyer !

    1. C’est vrai qu’il a fallu me montrer persévérante et qu’il m’a fallu plusieurs jours pour le crocheter. Mais il est là et il est beau ! 🙂 Tu m’as fait rire… Si jamais je vois la mouche pendue à la gueule de Monsieur Chien, je t’envoie une photo, promis ! 🙂

  4. il est mignon tout plein, mais il m’a l’air effectivement bien compliqué à réaliser. Et puis tu as été courageuse de crocheter les pattes, c’est horrible pour les doigts avec si peu de mailles.
    Garde le sac caméléon pour toi, tu as raison
    bzz et doux weekend

  5. Béa m’avait dit aussi qu’il est assez technique mais je meurs d’envie (au moins!) de me l’offrir, donc un jour sans doute je me lancerai aussi, voir le tien ne fait que renforcer cette idée.

  6. Il est magnifique !!! Il me fait rire avec sa mouche collée à sa langue 🙂
    Chapeau pour tout ce travail avec ta main récalcitrante, le rendu est tellement joli que ça valait bien la peine de prendre son temps ❤

  7. Oh quelle surprise Coco !
    Trop mignon ton Conrad et sa copine, tes anecdotes aussi, elles m’ont fait bien rire 😀
    Tu as bien du courage de crocheter les mailles x avec ton doigt douloureux car en effet, c’est très serré et je trouve que ça sollicite beaucoup plus les articulations qu’avec les mailles classiques. Mais la récompense est bel et bien là, on ne voit rien de l’estomac de Conrad qui… comment???? a avalé une boîte à musique??? Tu m’étonnes qu’il soit copain avec bzzz, il doit être rempli le fripon ! 😉
    Ce kit est aussi dans ma liste d’envies mais j’essaie d’être raisonnable et j’attends d’avoir du temps ou plus de bras surtout. Parce le requin aussi me fait de l’oeil… sous-entendrais-tu que tu as craqué?
    Plein de bisous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.